Coupe de France : La parole aux clubs avant le 3e tour…

Publié le 11/09/2017

Comme la saison passée, les joueurs du FC Pays de Guémené Massérac – 2D44 entraîné par Jérémy Jannault – espèrent atteindre le 4e tour et s’offrir les fameux « maillots » distribués mercredi prochain à l’hippodrome du Lion d’Angers (message envoyé par messagerie officielle ce jeudi 7 septembre). Pour cela il faudra parvenir à venir à bout de l’US La Baule Le Pouliguen, solide adversaire qui évolue quatre divisions au-dessus (DRS).

Jérémy, un mot sur les deux précédents tours du FCGM. Que retiens tu de vos qualifications acquises en ce début de saison ? (1-0 contre Les Touches Jeunes – 3D44 puis 3-0 contre AS Saint Pierre d’Angrie – 2D49)

 » Contre Les Touches il s’agissait pour nous d’un match de début de saison qui s’inscrivait dans notre préparation de reprise. Nous avons dominé le match du début à la fin sans réussir à mettre ce deuxième but qui nous aurait libéré. Contre Angrie, nous sommes montés en puissance. Nous avons réalisé un bon début de match en ouvrant le score puis en parvenant à nous mettre à l’abri. Deux qualifications logiques face à des adversaires favorables qui plus est à domicile.

Dimanche, l’opposition sera à nouveau à domicile pour le FCGM mais face à un adversaire plus coriace…

Effectivement la casquette de favori sera sur la tête des joueurs de La Baule/Le Pouliguen. Nous aurions préféré tirer une équipe plus abordable pour aller chercher « les maillots ». Mais jouer un match à domicile contre une grosse équipe c’est bien. Rien n’est impossible surtout au regard notre dynamique actuelle et de la motivation des garçons. J’ai pris quelques informations sur cet adversaire. Notre groupe a très peu évolué par rapport à la saison dernière. Il a été étoffé avec l’arrivée des U18 et d’un nouveau gardien de but. Cela fait plusieurs années que je dispose du même groupe donc cela permet de bien travailler.

A quelle ambiance t’attends-tu sur ce match du 3e tour de la Coupe de France ?

Nous avons mis le match samedi soir à 19h00. Avec aucun match aux alentours samedi soir on espère avoir du monde à venir nous voir et nous encourager. On aura besoin de nos supporters. Cela peut être un élément important pour passer ce tour. J’ai d’ailleurs une petite anecdote provenant de l’un de nos joueurs, Alexandre Leparoux (ex Redon et Orvault) : depuis qu’il joue en Seniors il a toujours décroché les maillots en Coupe de France ! Cela donne un peu d’espoir ! (rires). Il y aura une grosse équipe de DSR en face. Il va falloir mettre beaucoup de rigueur, de discipline si on veut faire quelque chose. On a bien préparé ce match pour créer l’exploit.  »

 


Damien Bodereau (entraineur et président de l’AS St Jean d’Assé – 1D tombeur du FC Ecommoy – DRS – au tour précédent après avoir éliminé une PH au tour précédent – photo du club ci-dessous ) :

 » On a déjà joué un 3e tour de Coupe de France une fois il y a 4 ans, mais après avoir été exempt deux fois. On avait tiré Le Mans FC au moment de leur liquidation, ça avait été un sacré imbroglio, mais un match avec plein de souvenirs pour le club. Au départ, la Coupe de France, c’est plutôt un bon moyen de préparer la saison : c’est toujours mieux que les matchs amicaux et puis on se prend au jeu. C’est aussi l’occasion de se confronter aux équipes qui jouent dans les divisions supérieures. Et puis, bien entendu, il y a la magie de cette coupe, le rêve de créer l’exploit. Mais pour nous, l’objectif reste bien entendu le championnat ! 
On abordera cette rencontre à Seiches sur Loir dans le rôle du petit poucet : ils joueront chez eux et nous sont supérieurs d’une division. De plus, c’est frustrant d’aborder cette rencontre avec un effectif amoindri (deux joueurs en vacances et plusieurs blessures). Les résultats des matchs précédents nous ont apporté un peu de confiance mais on s’attend à une saison difficile comme l’année dernière où l’on s’est sauvé à la dernière journée. Je suis vraiment surpris du niveau de l’équipe en ce début de saison.  » 

 


 

A peine 10 kilomètres. C’est la distance qui sépare Crosmières de La Flèche sur la route de Sablé sur Sarthe. Ce sera LE derby dimanche lors du 3e tour de Coupe de France (notre rubrique spécifique), et une belle fête pour l’équipe de District pour le premier « 3e tour » de son histoire décroché après un exploit face à Arnage-Pontlieue (DRS) le week-end dernier…

Maxime Devoulon (entraîneur de l’US Crosmières – 1D – qui reçoit dimanche le RC Fléchois – N3) : « Tout d’abord, c’est une fête pour nous : c’est la première fois que Crosmières atteint le 3ème tour de la Coupe de France… C’est Historique pour ce club. Alors jouer à domicile face à notre voisin Fléchois (N3), c’est juste magnifique. Personnellement, en plus, La Flèche est mon club formateur. Bien sûr que tout le monde sait que ce sera difficile… mais pas impossible ! 
Nous ne changerons pas nos habitudes pour ce match. Je veux simplement que les joueurs prennent du plaisir sur le terrain, que les supporteurs répondent présent et que tout le monde soit content, c’est le principal. Je ne suis pas allé les observer, mais je suis allé les voir contre la réserve du Stade Lavallois (1-1 lors de la 1ère journée de N3) et le niveau de jeu de cette équipe montre qu’elle a les moyens de faire une bonne saison, en championnat et en coupe de France.
Pour moi, la Coupe de France, c’est l’opportunité d’affronter des équipes que l’on ne connait pas. Et ainsi montrer que de petits clubs peuvent faire de beaux parcours. En effet, la plupart des entraîneurs diront que cela permet de jouer plusieurs week-end avant la reprise du championnat, mais personnellement je crois à la magie de la Coupe de France… Chaque année, il y a des surprises et nous, nous avons fait l’exploit au 2ème tour d’éliminer Arnage-Pontlieue qui évolue en DRS (3-0). »

Par David Cadiou

Articles les plus lus dans cette catégorie