Ludovic Kück : « La Ligue, une maison que j’adore ! » 

Depuis la rentrée, le directeur du Pôle Espoirs de Saint-Sébastien sur Loire, Franck Maufay, peut s’appuyer sur un nouvel adjoint responsable de la préparation physique, Ludovic Kück, successeur de Jonathan Raoul. Découvrez le parcours de ce Nazairien de naissance, passé par les rangs de Guérande et de La Baule/Le Pouliguen, mais aussi l’AS Saint-Etienne et de l’Académie Bernard-Diomède…

« Je suis né à Saint-Nazaire, en 1985. J’ai débuté le football à l’âge de 6 ans, à Guérande. Mon père a joué en professionnels, à Lille, après avoir été formé à l’INF Vichy. Il est ensuite revenu à Saint-Nazaire quand le club évoluait au niveau national. J’ai baigné dans le football tout petit. Ma mère a fait le Conservatoire de Danse à Monaco, avant d’ouvrir son école dès l’âge de 18 ans. Ces aspects sportif et pédagogique, on les retrouve sans cesse dans mon parcours. »

« J’ai fait mes premiers pas d’éducateurs à Guérande. Puis, avec mon frère à Saint-Nazaire, on a pris en charge une équipe U13. L’ambiance était excellente avec les parents et l’ensemble des éducateurs du club. Cette saison-là m’a conforté dans mes choix professionnels. On est retourné ensuite à La Baule/Le Pouliguen où j’ai évolué en DH avec Anthony Martins. J’ai également joué avec Stéphane Mahé comme coach à Saint-Nazaire. »

« Dans le cadre de ma licence entraînement sportif en STAPS à Nantes, j’ai effectué un stage à l’AS Monaco, en 2004, à l’époque de l’épopée en Ligue des Champions avec Didier Deschamps. J’avais travaillé sur le poste de gardien de but avec Jean-Luc Ettori. Ensuite j’ai eu la chance pendant mes deux années de master en Préparation Physique, préparation mentale, de travailler deux ans au centre de formation de l’AS Saint-Etienne, abordant le thème de la prévention des blessures et l’évaluation de la charge de travail pour les jeunes de la préformation et du centre. »

« Je connais bien le Centre Régional Technique. J’y ai passé tous mes diplômes d’éducateur, notamment le BEF il y a 7 ans. C’était la saison de transition entre les DTR Jean-Paul Allard et José Alcocer. J’adore ce lieu et je me souviens que chaque rassemblement avec la promotion était des moments de partage et d’échange très riche avec les techniciens et personnel de la Ligue. Mon tuteur à l’époque était Christophe Heurtin, entraîneur au FC Montaigu présidé par Franck Piveteau, avec qui nous avons réussi à finaliser un travail de structuration avec le Label OR pour l’école de football. »

« J’avais à l’époque 24-25 ans, j’aurais pu passer mon DEF, mais j’ai préféré prendre le temps de me mettre en situation. J’ai toujours eu cette envie d’échanger, de me remettre en question et de me construire au fil des rencontres et des expériences. Une opportunité s’est présentée lors du Mondial de Montaigu. Ma mission était d’accompagner l’Equipe de France U16. J’ai alors rencontré son sélectionneur, Mr Jean-Claude Giuntini ainsi que son staff dont José Alcocer était l’adjoint. J’ai pu alors côtoyer Mr Diomède qui était parrain de la sélection. Nos échanges ont débouché sur mon intégration au sein de son Académie en région parisienne. »

« J’ai toujours eu l’âme d’un formateur, et j’avais encore besoin de grandir, j’ai donc débuté une aventure de 6 ans. A Issy les Moulineaux, j’occupai le poste de responsable technique, sportif et opérationnel. Je m’occupais de la philosophie de jeu et également de la préparation athlétique des jeunes, mais aussi de l’organisation de la structure. A l’Académie, j’ai découvert une mixité dans les domaines sportif, scolaire et social permettant à chacun des élèves de s’épanouir et de s’apporter dans leur triple projet. En parallèle, j’ai pu intégrer le staff de l’Equipe de France U17 en tant qu’observateur lors de différents rassemblement à Clairefontaine et tournois internationaux comme l’Euro U17 en Azerbaïdjan. »

« Cette année 2017, ma volonté était de revenir dans ma région d’origine. Quand j’ai pris connaissance de l’ouverture d’un poste au Pôle Espoirs, j’ai postulé de suite. A la Ligue, je retrouve des personnes que je connais bien : Nicolas Bourdin, Frédéric Bodineau, Lydie charrier, Grégoire Sorin que j’avais eu comme tuteur en I1. La Ligue, c’est une maison que j’adore, et je me réjouis déjà de travailler avec l’ETR, sur des formations notamment. J’en profite pour passer un grand merci à Franck Maufay pour sa confiance et son accueil (photo ci-dessous). Il m’a permis de bien m’intégrer dès les premiers jours, tout comme l’ensemble du personnel. Ma mission traitera notamment de la préparation physique, pour permettre aux enfants de supporter des charges d’entraînements plus importantes et de les préparer aux exigences de la formation du haut niveau, tout en garantissant l’esprit collectif sur le terrain comme dans le quotidien entre les 2 générations du Pôle. C’est une fierté pour moi qui ait toujours eu l’envie d’être dans la recherche et la transmission. »

Par David Cadiou

Articles les plus lus dans cette catégorie