Arbitrage : Maëva et François, de jeunes arbitres passionnés

Publié le 27/06/2022

Après avoir participé en tant qu’arbitre à la phase finale régionale du Festival U13 Pitch du côté de Château-Gontier, Maéva (FC Basse-Loire) et François (Saint-Nazaire AF) ont poursuivi l’aventure du Capbreton lors de la grande finale organisée par la FFF. L’occasion de s’intéresser à leur parcours et leurs envies futures.

Peux-tu te présenter  ?

« Je m’appelle Maëva Roblot-Dubois, j’ai 16 ans et je suis scolarisée en 1ère générale ».

« Je m’appelle François Guillard, j’ai 16 ans et je suis en seconde au lycée St Louis à St Nazaire ».

 

Depuis combien de temps et comment es-tu arrivé(e) à l’arbitrage ?

« Ma formation était en fin 2019, c’était, il me semble la première formation exclusivement féminine. C’est pour cela que j’ai décidée de me lancer dans l’arbitrage car au départ je ne connaissais strictement rien au foot. Mais également car mon père a lui aussi été arbitre et m’a motivé à essayer et voir si cela me plairait ».

« Je suis un arbitre issu de la FIA de Loire Atlantique organisée en Octobre 2019. J’aime pratiquer le sport en général, l’arbitrage engage aussi à tenir des responsabilités et j’apprécie l’ensemble ».

Comment as-tu vécu la phase régionale (et départementale) du Festival U13 Pitch ?

« C’était une superbe ambiance j’ai pu faire de nouvelles connaissances et même profiter de leurs conseils parfois. Malgré le stress qui était néanmoins présent comme à tous les matchs mais j’avais tout de même cette petite appréhension car c’était une sorte de « compétition » pour accéder à la phase nationale ».

« J’ai aimé l’esprit festif et le fait de rencontrer des arbitres de d’autres départements. Je me suis appliqué à diriger les rencontres pour donner le meilleur de moi-même et espérer pouvoir participer à la phase nationale ».

Quelles étaient tes attentes concernant la finale FFF du Festival U13 Pitch ?

« Je voulais pouvoir observer les différents arbitres ainsi que leurs techniques afin d’en apprendre plus et de m’en inspirer afin de pouvoir avoir les clés nécessaires pour m’améliorer ».

« Ce qui me plaît c’est pouvoir arbitrer pendant ces deux jours. Bien sûr c’est aussi de découvrir le tournoi, l’encadrement, les autres arbitres et les équipes. C’est donc une joie d’aller à CapBreton et de pouvoir apprendre, partager et élever son niveau. J’ai vécu en avril dernier le Mondial de la St Pierre et j’ai aimé le contact avec les autres arbitres. Il m’apparaît aussi important de préciser que l’arbitrage est souvent un exercice solitaire parce qu’on est seul donc participer à un tournoi avec d’autres arbitres c’est plutôt sympa ! »

Comment as-tu vécu l’évènement et qu’est ce qui t’a le plus marqué ?

« C’était super intéressant que ce soit au niveau de l’apprentissage de l’arbitrage avec les conseils qui ont pu être donné mais également au niveau des rencontres que l’on a pu faire tout au long du week-end. Le plus marquant a été la remise des prix avec cette ambiance incroyable et surtout la cohésion que nous avions tous entre les arbitres. C’était impressionnant de se retrouver au milieu de toute cette organisation ».

« J’ai trouvé l’évènement très enrichissant au contact d’arbitres venus de différentes ligues. Les encadrants donnaient des conseils très instructifs. Le moment le plus marquant pour moi était les premières rencontres du samedi matin, qui ont lancé le week-end que tout le monde attendait ».

D’une manière générale, qu’est-ce que l’arbitrage t’a apporté ?

« C’est une expérience en plus qui me permet d’être plus à l’aise lorsque j’ai besoin de m’adresser aux gens ».

« De la confiance en soi, de la maturité, de la connaissance du foot et de ses règles. Savoir s’auto-évaluer lors d’observation et utiliser les conseils des autres arbitres. Arbitrer demande aussi de l’organisation pour planifier des séances d’entraînement et le déplacement sur les matchs. La fonction me fait prendre aussi conscience d’une certaine difficulté parfois à gérer des individus ou groupes ».

Malgré ton jeune âge, tu as à gérer les joueurs, les éducateurs ainsi que l’environnement de la rencontre. Comment être à la fois respecté et apprécié par ces différents acteurs ?

« Il suffit de trouver le juste équilibre, de ne pas être trop ferme mais savoir communiquer pour que le match se passe de la meilleure des manières ».

« Je m’efforce toujours de donner le meilleur de moi-même, de m’adapter aux rencontres et de respecter la fonction. L’arbitrage n’est pas une routine, et souvent une nouvelle rencontre présente des nouvelles situations à gérer. L’idée est de se préparer par des entraînements et aussi imaginer de nouveaux scénarios à manager. Parfois j’observe que je n’avais pas imaginé ce genre de cas ! »

Quel est ton lien avec ton club ? En quoi ce dernier t’accompagne et te valorise ?

« Mon club m’encourage et vient parfois me voir lors de mes rencontres. Je suis bien encadrée pour me pousser à continuer sur ma lancée dans l’arbitrage ».

« Au SNAF Georges Rivière et Abdel Bennani sont mes référents. Ils m’apportent leurs conseils et m’accompagnent cinq fois par an sur mes matchs. J’arbitre aussi les matchs de préparation au SNAF, principalement en U16 R1. Au-delà du club, je remercie aussi mes parents qui prennent du temps pour me conduire sur les rencontres ».

Quel est ton meilleur souvenir en tant qu’arbitre ?

« Et bien je pense que c’est justement le Festival U13, lors de la compétition régionale. On s’est tous très bien entendu, on a ri, il faisait beau, on arbitrait. C’était une journée super agréable. Et puis elle c’est surtout clos sur une note encore plus plaisante lorsque l’on m’a annoncé être sélectionnée pour la phase nationale ».

« J’ai arbitré une demi-finale U15 entre le HAVRE et GUIGAMP au Mondial de la St Pierre. Un très beau match et la sensation d’avoir participé au bon état d’esprit ».

Pour terminer, quels conseils donnerais-tu à un jeune voulant se lancer dans l’arbitrage ?

« Lance toi, la meilleure chose c’est d’essayer et de voir si cela te convient ! Dans tous les cas, cela ne peut que t’être bénéfique et te faire grandir car c’est une prise de responsabilité énorme et l’on peut que en apprendre d’avantage sur notre personnalité et notre capacité d’adaptation ».

« C’est difficile de répondre à cette question de par mon jeune âge. Maintenant je pense intéressant de tester plein de choses dans la vie pour grandir et l’arbitrage de manière générale fait beaucoup mûrir parce que la fonction demande de résoudre des problèmes et d’assumer des responsabilités ».


Tu souhaites découvrir la fonction d’arbitre en vue de la saison prochaine ?

Alors n’hésite pas à nous rejoindre lors des Formations Initiales d’Arbitrage organisées par la Ligue de Football des Pays de la Loire !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Guillaume Brochet

Articles les plus lus dans cette catégorie

Actualités arbitrage | Actualités des clubs | Actualités des pratiques | Arbitrage | Clubs | Festival Foot U13 | Pratiques | Pratiques Jeunes

Festival U13 Pitch : retour sur la phase régionale

La phase régionale du Festival Foot U13 Pitch s'est déroulée le 18 mai dernier sur les installations d'Orvault SF. Les 32 équipes présentes ont débuté la journée par les quiz règles du jeu et règles de vie ainsi que par les défis techniques conduite de balle et jongles, avant de poursuivre par les r...